Tous les articles par lesboulons

Un grand saut et 2017

Arriver d’un bond dans cet an tout neuf

Sentir l’air frais de l’hiver dehors et rêver au chaud dedans

2016 a fini créatif, avec l’invention d’une buvette artistique et poétique pour le Poétik Park d’Auxerre du 16 au 21 décembre. Les gourmandises servies avec mélodies et mots doux. Un verre acheté, un vers offert, à moins que ça ne soit le contraire.

Et il y aura de l’aventure dans ce 2017…

Un Fil… est sur la route, les paroles et les mouvements mêlés pour dire simplement,  la vie, la mort et le mystère de ce que l’on ne connaît pas, de ce qu’on peut imaginer. Il a commencé l’année sous les projecteurs, quelques jours pour inventer sa mise en lumière, à Lodève, la compagnie accueillie par la Communauté de Communes du Lodévois-Larzac.

Il se prépare aussi des créations éphémères, avec des cordes, sous des toits enneigés, avec des contrebasses, des accordéons, des acrobates, des musiques folles. Et puis d’autres encore pour l’été, quand il fera chaud, sur le bord de mer et entre les livres.

Il y a des essais, une recherche, quelque chose qui restera peut être expérimental ou qui prendra peut être la forme d’un spectacle. Les suite du temps de laboratoire d’Isabelle au C.I.R.A-Centre Indépendant de Recherche Artistique (Orléans). Un entre deux, ce sera peut être son nom.

Au plaisir de vous rencontrer, au pied d’un arbre, dans une plaine, les pieds dans le sable ou au pied d’une cascade.

Que cette nouvelle page tout blanche se colore joyeusement !

 

Printemps 2016

Avec le printemps c’est un nouveau spectacle qui se prépare à fleurir. Un Fil se répète, se travaille, se précise et se prépare pour la première qui aura lieu le 16 juillet à Montdauphin (05) pour le festival Vertical’Ete.

Les cordes sortent de ci, de là. S’accrochent aux arbres de manière formelle ou informelle. Il faut garder l’oeil ouvert.

Si Pascal donne ses dates vous saurez où aller écouter « Blanc, solo imprévisible ». Pour l’instant cela reste un mystère !